Le coprin pie

Aujourd’hui, je voulais vous présenter un champignon reconnaissable entre autres à ses couleurs noires et blanches, le coprin pie.

Il peut vivre seul ou en groupe, dans les clairières des forêts et lorsqu’il vieillit, il produit un liquide noirâtre semblable à de l’encre de chine (attention donc au pantalon si vous vous accroupissez pour les prendre en photo!)

J’en ai pour ma part croisé des concentrations assez importantes dans le parc de La ramée:

Dans la clairière Je veille sur toi sous les projecteurs Copains coprin devant le spot La fonky family soucoupe volante matin doré

8 Replies to “Le coprin pie”

  1. C’est la saison, il y en a partout sur les terrains qui conviennent.

    Par contre je n’avais jamais fait attention au coté « encre de chine »

  2. Ils sont très élégants ces coprins sur leur longue tige. J’ai une préférence pour les photos 4, 5 et 6 sur lesquelles le bokeh tacheté répond joliment aux chapeaux des champignons. Très esthétique!

  3. Bonjour,

    Merci pour ta visite chez moi, ça me permet de te découvrir et ce que j’y trouve est pure merveille. Cette série est fantastique, les bokeh sont au top; j’ai un peu de mal à me balader sur ton espace, mais je vais m’y faire. :-))

  4. Ils sont tout à fait ravissants ces petits chapeaux gris. Je connaissais le coprin chevelu et le coprin noir d’encre mais pas celui-ci. Merci donc de ton passage chez moi et de m’avoir cultivée en même temps que régalée par les yeux.

Répondre à Gaya Nature Annuler la réponse.