Fritillaires pré COVID-19

Je suppose que vous êtes coincés chez vous par cette épidémie et que vous vous languissez de l’extérieur?Alors que diriez vous de quelques fleurs sauvages??

Comme chaque année, les fritillaires marquent le vrai début de ma saison macro…non pas que je n’aime pas les perce-neige, mais ils font pâle figure face à la beauté de cette fleur!

L’avantage de vivre dans le Sud de la France, c’est que j’ai pu l’observer dès le début du mois de Février (un record quand même bien inquiétant), et donc en profiter avant le confinement.

J’ai encore trouvé un specimen hypochrome cette année, une jolie singularité même si son damier rose lui va si bien!

La fritillaire est une fleur des prairies humides….voir inondées cette année!! L’occasion de jouer avec les reflets.

Les matinées étant fraîches en cette fin d’hiver, il n’est pas rare de rencontrer des fleurs gelées. 

Mais ce que je préfère c’est jouer avec les gouttes de rosée, nombreuses dans les milieux où on trouve la fritillaire:

Cette année, j’ai croisé également un petit trio sympa:

J’arrête là pour cette fois, je referais sans doute un deuxième article, il y’a matière à 🙂 Et tant qu’à faire, puisqu’on ne peut plus aller photographier, autant se replonger dans les archives!

Je vous souhaite une très bonne santé et plein de courage pour cette période difficile!

PS: A garder pour plus tard, quand il ne sera plus indécent de demander à votre facteur une petite livraison, j’ai ouvert une page boutique avec quelques tirages disponibles à la vente. Elle va s’étoffer d’ici peu, n’hésitez pas à tester et à me faire vos retours!

3 Replies to “Fritillaires pré COVID-19”

    1. Merci beaucoup Anne ! Le blanche est un heureux accident qui se produit parfois chez les fleurs, notamment les orchidées. Ça s’appelle l’hypochromie et j’ai vu 2 fritillaires hypochromes depuis 6-7 ans que je les photographie.
      À bientôt

Répondre à Donlope Annuler la réponse.