MPM#3: Comment préparer sa sortie macro?

On ne parle pas encore de repérage ici (la prochaine fois :)), mais bien de tout ce qu’il faut regarder la veille de sa sortie pour être sûr de ne rien oublier!

La Météo

C’est la première (et la dernière) chose à regarder 🙂 Généralement, je regarde la météo de la semaine pour savoir grossièrement quand je ferais ma sortie, et au moment où la date choisie approche (la veille), je refais un petit check.

meteo

Le but n’est pas forcément d’avoir du soleil: Si par exemple, je planifie une sortie en pleine journée, je préfère un temps nuageux à un franc soleil…par contre, quitte à se lever tôt, autant que ce soit pour profiter des jolies couleurs d’une matinée ensoleillée!

Si vous êtes couverts par météo france, l’information « va t’il pleuvoir dans l’heure » est très utile au moment de partir!

pluie

En fonction de la météo, on peut ensuite adapter sa tenue, mais aussi son matériel et sa destination:

  • inutile de prendre le diffuseur par grand vent, ça ne marche pas…ou par temps nuageux, les nuages étant de supers diffuseurs. Par contre en cas de fort soleil, alors là on le met dans le sac!
  • La pince s’avère d’autant plus utile en cas de vent
  • Si le soleil est trop présent, direction la forêt!
  • Si la lumière est faible car le temps est couvert, attention à la forêt!

Les Vêtements

Je ne vais pas vous donner des conseils de mode, désolé, je ne suis pas Cristina Cordula…je pense qu’elle pousserait de sacrés cris en voyant ma tenue 🙂

Le conseil de base est: toujours des manches longues, toujours un pantalon! Ne pas se vautrer dans les hautes herbes en short et marcel, sous peine de faire le bonheur des tiques et autres joyeusetés!

pantalon_randonnee_homme_arpenaz_50_kaki_quechua_8356067_803881

Et petit conseil qui sent le vécu, rentrer le tshirt dans le pantalon évite de se retrouver avec une ceinture de boutons de moustiques…par contre, à part s’enduire de répulsif, je n’ai pas trouvé la parade pour ne pas me faire piquer le cou.

Généralement, je fais des photos tôt le matin quand le soleil ne tape pas trop…mais je vous conseille la casquette et la crème solaire si ce n’est pas le cas!!!

Photographer Ephemeris

Alors ça, c’est une superbe application! N’étant pas un adepte des smartphones, j’y accède sur PC ici.

Ensuite, c’est très simple. Il suffit de centrer la carte sur le lieu où on va se rendre, par exemple ici, une prairie pas loin de chez moi:

carte

Il y’a plein d’informations sur cette carte! Entre autres:

  • L’heure du lever du soleil (6h48) et d’où il viendra (en (1))
  • L’heure (20h56) et le lieu du coucher du soleil (en (2))
  • La position du soleil à une heure précise définie en bas de la fenêtre (en (3))
  • On a les mêmes infos pour le lever/coucher de lune, utiles si vous voulez faire une séance de nuit!
  • On peut également mettre la carte en vue « satelitte » pour pouvoir avoir un aperçu de la végétation par exemple.

C’est très utile pour savoir à quelle heure sortir du lit pour profiter des premiers rayons, pour observer la géographie du lieu en fonction des rayons du soleil, etc…

Batteries / cartes memoires

A faire la veille de la séance, penser à recharger la batterie…et si vous avez 2 batteries, c’est encore mieux. Personnellement, je le fais systématiquement, quelque soit le niveau de charge.

Par contre, attention de ne pas oublier la batterie sur le chargeur au moment de partir…ça sent encore le vécu, non???

De même, il est important de vérifier la place qu’il nous reste sur les cartes mémoires. Tout dépend de la sortie, mais j’aime bien avoir de la place pour environ 150-200 photos quand je pars, même si j’en fais souvent moins de 100…à vous de connaitre les volumes nécessaires!

2010.08.10_Cartes_SD_modeles_photosv1

Autre conseil, si ce volume est réparti sur 2 cartes différentes, c’est encore mieux! En effet, on n’est jamais à l’abri d’une carte défectueuse…

MATERIEL ANNEXE

Si vous utilisez du petit matériel autre pour vos photos (trépied, diffuseur, pinces…), le mieux est d’avoir un sac tout prêt posé dans la voiture, ou pas loin de la porte d’entrée. C’est la meilleure façon de ne rien oublier quand on a la tête dans le pâté!

En suivant ces conseils, normalement vous serez au rendez vous lorsqu’une si belle lumière se présentera:

lum01

PS: Si vous souhaitez accéder à l’ensemble des articles de la série « Ma pratique de la Macro« , cliquez sur le lien!

16 Replies to “MPM#3: Comment préparer sa sortie macro?”

  1. Ta préparation est très pro! En ce qui me concerne, la macro n’étant pas ma « discipline » principale, je pars souvent au petit bonheur la chance, sauf si j’ai une série sur le feu. Je n’ai encore jamais utilisé l’app Ephemeris. Il faudrait que j’y pense… Belle semaine Donlope.

  2. Perso, j’ai un pantalon Kway car les prairies sont très humides près de chez moi.
    Contre les moustiques : lavande
    Par contre mes orchis sont sur un fond vert (beaucoup d’herbe), alors j’essaie de trouver les petites fleurs blanches pour faire des tâches.
    Faudra que je songe à me lever plus tôt !

    1. C’est vrai que le Kway il faudrait que j’investisse…j’ai oublié de mettre que j’avais une serviette de toilette dans le coffre 🙂

  3. Je vois que l’on fonctionne de la même façon « ça sent le vécu » batterie, cartes je me suis fait aussi avoir :-). par contre je ne connaissais pas EPHEMERES sur pc . Belle découverte.

  4. Très intéressant, je retrouve un certain rituel quand je pars en vacances, mais tu es moins chargé fatalement.

    L’appli « PHOTOGRAPHER EPHEMERIS » est pas mal du tout, je ne connaissais pas. Tu es bien lotis niveau infos météo pour le lieu que tu nous présentes sur la carte, je vois plutôt vers la droite « Météo France, centre départemental » ! :p

    1. Merci Anne…oui, j’habite juste à côté du centre météo France, donc je pense que c’est pas mal pour la couverture 🙂

  5. Un article bien intéressant mais cette préparation est quasi professionnelle. Mais quand on voit cette photo, on se dit qu’un peu de préparation ne pourrait pas faire de mal, au contraire. Quand au site présenté, je ne le connaissais pas. Très utile. Merci et bonne semaine

    1. Merci Olivier! Si elle donne l’impression d’être professionnelle c’est que je suis tellement tête en l’air qu’il mefaut bien ça pour ne rien oublier 🙂

  6. Une lecture instructive, un bel article (comme toute ta série « MPM »).
    De manière générale, j’ai toujours dans mon sac au moins une lingette micro-fibre pour nettoyer la lentille et/ou objectif/boitier si de la poussière, de la rosée venait à s’y déposer. Indispensable selon moi.

  7. Une vraie préparation pro! Pour ma part, se lever tôt veut dire TRES tôt car j’habite en banlieue de Montréal et un mal de dos persistant m’empêche de faire des acrobaties par terre, c’est pourquoi j’ai un eu abandonné la macro « extrême « !

    1. Merci Pascal! Même en banlieue de Montréal, tu dois pouvoir trouver des coins sympas pour la macro…y’a rien à prendre en photo sur le Mont Royal?
      Pour le mal de dos, je comprends! Après est ce qu’un viseur d’angle ne pourrait pas aider?
      Bonne journée

  8. Ouah, ça ne plaisante pas chez toi!
    La citronnelle contre les moustiques, sinon?

    1. C’est bien si c’est ce que ça laisse penser 🙂 Pour la citronnelle, il faudra que j’y pense!

  9. Voilà un article sympathique et utile, merci.
    En ce qui concerne les vêtements, je pense que leur couleur a de l’importance dans le cas où l’on cherche à prendre en photo des insectes. Les couleurs vives doivent être plus visibles par celles-ci, non ?
    L’avantage de partir tôt le matin, c’est qu’on peut trouver des libellules couvertes de gouttelettes de rosée du plus bel effet (et en plus elles ne s’envolent pas !).

Répondre à annima.fr Annuler la réponse.