Perdu dans les bois

Le but de ma balade dans les Pyrénées était de faire des poses longues sur la cascade de Bibent (voir les 2 articles précédents ici et ). Mais je me suis quand même essayé à prendre des photos de la forêt, il faut dire qu’elle est vraiment magnifique.foret00004Non nous ne sommes pas dans les terres du milieu ou dans une forêt du Jurassique, mais bien dans les Pyrénées!foret00003Il faudra que j’y retourne, je ne suis pas hyper à l’aise avec l’exercice et du coup pas super content des photos que je vous présente aujourd’hui.foret00002Mon problème dans ce genre de situation est de dégager un sujet…autant en macro, ça me paraît facile avec la profondeur de champ ou autres, autant ici, j’ai beaucoup plus de mal. Si vous avez des astuces à partager, je suis preneur!foret00005Pour finir, un gros panorama d’un arbre gigantesque avec des racines vraiment impressionnantes. Dommage qu’il y’ait eu ce rocher (il pesait trop lourd pour que je le déplace :)), ça gâche un peu l’ambianceforet00001

Pour finir, désolé de ma non réponse à vos commentaires, je n’ai pas trop le temps en ce moment…la preuve, je n’ai pas encore finalisé l’article de la macro du mois, mais promis, je m’y mets bientôt 🙂

Bonne semaine à tous!

 

24 Replies to “Perdu dans les bois”

  1. Bonsoir Don. Perso je trouve que tu as bien dégagé les sujets, notamment sur la photo 4 et j’irais volontiers me perdre dans ce genre de bois, fantastique et qui nous plonge presque dans un conte où l’on s’attend à voir apparaître des fées. C’est une très belle série

  2. J’aime cette foret moussue. L’impression d’être au cœur d’un labyrinthe végétal est bien rendue.
    Bonne soirée.

  3. Mais c’est une forêt enchantée! je rêverai de m’y balader…. Et ne sois pas trop dur avec toi-même, tu as réussi quelques belles images comme les 2, 3 et 4.

  4. j’ai traversé ce genre d’endroit moussu dans le lot, on se croirait dans l’irréalité.. j’adore ce genre de série.. les verts sont grandioses.. la 1 la 2 et la 4 je m’y plonge et je m’y oublie.. j’aime j’aime merci

    1. Merci à toi. Je ne savais pas qu’on trouvait ce genre d’endroits en France, alors s’il y’en a aussi dans le Lot, je regarderais ça!

    1. Merci c’est gentil, mais j’ai beaucoup plus de mal à sortir un résultat que j’aime, et c’est vraiment moins naturel.

  5. Exercice très difficile. J’en suis incapable ! Et je trouve le résultat de tes photos magnifiques ! Un point d’honneur sur les 2 premières 🙂

  6. magnifique forêts peut-être mais moi, je la trouve un peu flippante quand même 🙂 Sinon, c’est toujours très difficile d’équilibrer les photos quand c’est contrasté. Cette seconde photo me ferait hésiter à prendre le chemin, les arbres parés de mousse sont impressionnants. Une série sympa, un peu halloween en vert 🙂

    1. C’est sûr qu’avec un peu de brouillard en plus, on doit pouvoir se croire dans Sleepy Hollow 😉
      Merci à toi

  7. Très joli ! Moi j’ai toujours du mal à mettre en valeur les arbres, j’ai toujours l’impression que ça donne plein de trucs verts dans tous les sens, pas facile. Pour donner des points d’intérêts dans ce genre de photos, tu peux mettre un humain sur la photo (si tu en as un sous la main :p), sinon des choses qui ont des couleurs vives, un par terre de fleurs ou bien encore des champignons. Le soleil est aussi une bonne aide pour mettre un sujet dans le cadre !

    1. Merci de ces précieux conseils!
      J’étais seul ce jour là..donc à moins d’utiliser le trépied et le retardateur…
      Sinon, bien vu pour le soleil, j’essairais la prochaine fois!

  8. Très belle série Donlope, j’aime beaucoup la 1 pour l’atmosphère qui s’y dégage et ce format panoramique bien trouvé. La 2 et la 4. Un lieu enchanté ou j’aimerai bien m’y perdre. L’utilisation d’un ultra grand angle serait pas mal pour jouer avec les perspectives ou ajouté un premier plan tel que la roche de mousse ou les racines comme sur ta 4° image qui je trouve, est bien composée avec ce contraste de couleurs donné par les feuilles.
    Jouer avec la lumière: sous exposer ou surexposer, un rayon de lumière qui percerait la forêt. Un chemin comme sur la 2°photo, voici quelques idées
    Pour la dernière, pourquoi ne pas couper l’arbre au 1/3 bas jusqu’à la première branche qui part sur la gauche et se focaliser sur les racines? Je suggère tout cela suite aux interrogations que tu avais émis, mais je ne suis pas expert et je sais que ce n’est pas une pratique facile. Je m’ intéresse aussi aux captures dans les bois et je me pose les même questions. Alors si on peut partager des expériences je suis preneur ;-).

    Non, je trouve tes captures vraiment magnifiques.

    1. Merci pour ton retour!
      J’étais allé là bas pour le torrent et la macro et du coup, j’avais pas encore pris le très grand angle, mais c’est sûr que e le ferais la prochaine fois!
      Merci pour tes conseils et tes observations!

Répondre à françoise Annuler la réponse.