MPM#1: Quel équipement photo?

[Edit: MPM = Ma pratique de la Macro]

Et voilà, on y est, le premier article de la série! Aujourd’hui, je vais vous présenter quel équipement photo il vous faudra pour faire de la macro.

Bon, on va commencer par le commencement…c’est à dire avant de mettre le réveil pour se lever à l’aube, avant de partir sur le terrain, avant de repérer les insectes…il vous faut:

Un appareil photo:

Ah ben oui…fallait y penser 🙂h_K-5IIs_Black_naname

Bon j’ai trop rien à vous dire ici que vous ne sauriez déjà si ce n’est que plus la taille de votre capteur sera grand, plus il sera facile d’obtenir des flous harmonieux qui souvent font de belles photos macro…en d’autres termes, si ce qui vous intéresse c’est le rendu de la photo ci dessous, oubliez l’appareil photo compact et optez plutôt pour un APS-C, ou encore mieux, un Full Frame.Champi A noter que les compacts à objectifs interchangeables tels que les Fuji X-E2 ou Olympus OM-D sont équipés de capteurs APS-C et donc peuvent également convenir!

L’objectif:

Encore plus que l’appareil, c’est surtout l’objectif qui va revêtir une importance capitale. Mais je vous rassure! Pas forcément besoin de casser sa tirelire!

1 – L’objectif Macro:

C’est un objectif qui va vous permettre de vous rapprocher au plus prêt du sujet. Son rapport de grossissement est de 1:1 (ce qui signifie que l’objet photographié aura la même taille dans la réalité que sur le capteur).

Il existe en différentes longueurs focales:

  • 60mm: facile d’utilisation, permet d’être plus proche du sujet et éventuellement éliminer certains éléments du premier plan…mais attention aux sujets craintifs
  • 90-100mm: plus polyvalents, permet de photographier à peu prêt toutes les espèces, encore un peu courts pour les libellules par exemple
  • Plus de 150mm: Parfait pour les libellules, papillons…souvent plus lourd, avec une profondeur de champ réduite et donc plus difficile à utiliser.

En ce qui me concerne, j’utilise le Tamron 90 f2.8 monture pentax (existe aussi pour canon et Nikon) et j’en suis très satisfait! Il est très bon dès la pleine ouverture. C’est juste parfois un peu frustrant avec les libellules effectivement.Tamron-90mm-f-2.8-Di-Macro-Lens

2 – Les autres objectifs:

Si vous regardez mes photos, vous vous rendrez compte que ce que j’appelle de la macro est plus souvent de la proxi photo…le rapport de grossissement n’est pas 1:1, je veux juste isoler mon sujet, le plus souvent de petite taille, dans son environnement.

Et pour cela, pas forcément besoin d’un objectif dédié à la macro! La photo suivante par exemple a été prise avec un objectif à vis M42 Hélios 44-2.snowdrop00005

Et le plus beau là dedans, c’est que cet objectif m’a coûté…15 euros à Emmaus! Il faut également ajouter le prix de la bague d’adaptation (15 euros aussi environ) et pour 30 euros, on peut faire de superbes photos! (Cet objectif est le roi du bokeh…)

Dernièrement, je me suis pas mal baladé avec mon grand angle également…pas pour la macro, mais bon, en expérimentant un peu, je me suis rendu compte qu’il fallait peut être un peu creuser cette piste!champ00005Selon moi, le tout est d’avoir un objectif qui ouvre suffisamment pour isoler le sujet (f2 pour les deux exemples) et ensuite, se rapprocher de celui-ci autant qu’on peut. Il s’agit de la distance de mise au point minimale, qu’on trouve très facilement dans les caractéristiques de tous les objectifs.

Autres accessoires:

Si on veut transformer un objectif usuel en objectif macro, il existe d’autres accessoires.

Je vais me contenter de vous énumérer les premiers, je n’ai jamais essayé et il y’a plein de documentation à ce sujet sur internet:

  • Les bonnettes macro
  • Le Soufflet macro
  • La bague d’inversion

Par contre, j’ai déjà eu l’occasion d’utiliser les tubes allonges, notamment avant d’avoir le Tamronbague-allonge-macro-soligor-AF-2s(1)

Par ajout de l’un de ces tubes (ou en les combinant), on réduit la distance minimale de mise au point de l’objectif ce qui permet de s’en approcher encore plus. Par exemple:

Sans tube, vous pourriez faire la mise au point entre 50cm et l’infini (soit une plage infinie)
Avec un tube 12mm, vous pourrez faire la mise au point entre 35 et 70cm (soit une plage de 35cm)
Avec un tube 20 mm, vous la ferez entre 25 et 40 cm (soit une plage de 15cm)
Avec un tube 36 mm, vous la ferez entre 15 et 20 cm (soit une plage de 5cm)
Avec un tube 36+20+12 mm, vous la ferez entre 0.5 et 1 cm (soit une plage de 0.5cm)

L’avantage est donc de pouvoir faire des gros plans sur un sujet. Par contre, on rencontre 2 principaux inconvénients:

  • La perte de luminosité: en ajoutant ces tubes allonges, on diminue la quantité de lumière qui arrive au capteur et donc on perd en luminosité
  • La diminution de la plage de netteté: le plus gros inconvénient pour moi…on en est souvent réduit à approcher ou éloigner physiquement l’appareil du sujet pour faire la mise au point plutôt que de tourner la bague de focus.

Conclusion:

Comme je suis ici pour évoquer ma façon de faire de la macro, je vous donne mon conseil pour vous lancer sans dépenser trop de sous et voir si c’est fait pour vous:

Acheter un Helios 44-2 (ou autre objectif à vis de bonne facture) ainsi qu’une bague d’adaptation M42 vers votre monture (attention à ce qu’elle préserve la mise au point à l’infini)…Pour moi, ça peut suffire pour commencer.

Après si ce qui vous intéresse c’est les gros plans, vous pouvez également investir dans des tubes allonges.

Après quelques mois de pratique, si vraiment ça vous plait, les objectifs macro ne sont pas les plus onéreux…mais là, je décline toute responsabilité 🙂

27 Replies to “MPM#1: Quel équipement photo?”

  1. Je n’ai pas trouvé de petit coin sur ton site pour annuler mon inscription à ta newsletter et la remplacer par une nouvelle avec mon adresse mail gmx

  2. Pour le moment je te suis et partage tes avis. Par contre je vais jeter un œil du côté de l’objectif M42 Hélios….
    Bonne soirée,
    Dany

  3. J’adhère pleinement à cet article, même si j’ai investi il y a un peu plus d’un an dans un Tamron 90mm. Et c’est une vraie merveille (sur pentax également)

  4. Et bien je n’aurais jamais pensé à aller chercher un objectif photo chez Emmaüs 😉 ! C’est futé comme solution. Ma solution est plus classique (et plus onéreuse) puisque j’utilise le AF-S Micro NIKKOR 105mm 2.8 G ED. PS_ j’aime beaucoup ta dernière photo, avec son point de vue différent et une mise en perspective intéressante.

    1. Le plus beau c’est qu j’ai eu le droit à un carton complet d’objectifs en prime quand il a vu que ça m’intéressait 🙂 Bon la plupart étaient des culs de bouteille, mais c’était quand même rigolo de les tester 🙂
      Merci pour ton retour! Je ne connais pas les objectifs des autres marques,, mais 105mm f2.8 ça me semble être une bonne longueur focale pour la macro…en tout cas, c’est ce qui me plait!

  5. Pas mal, l’idée de faire de la proxi au grand-angle… Ca me donne envie d’essayer 😉
    Je débute la macro avec un 105mm : pas facile au début.. Pis je tombe facilement dans le piège de toujours vouloir me mettre à 1:1

    Vivement la suite…

    1. Ah oui! C’est marrant, je crois qu’on est pas mal à faire la même chose…à commencer très prêt du sujet pour finalement prendre de la distance petit à petit 🙂 Après, il y’a de superbes photos au 1:1, notamment avec la technique du focus stacking, mais là ça devient trop technique et pas assez onirique pour moi 🙂

    1. Ravi que ça te donne l’envie 🙂 Pentax power! Je n’ai pas encore trouvé de raisons de changer de marque alors je reste fidèle 🙂

    1. Oui, j’ai juste fait 2-3 essais, mais je pense que ça mérite d’être testé plus en profondeur!

  6. De plus ton M42 Hélios 44-2, il fait des flares tout ronds, c’est plus joli!
    J’aime bien les bidouillages, de plus avec les numériques, ça ne coûte rien d’essayer pas de gâchis de pellicule.
    Bravo pour ces très belles photos.
    Bon week-end, @ bientôt Haude

    1. C’est ce bokeh très rond que j’aime particulièrement! Et c’est vrai que vu le prix de l’objectif, ça serait dommage de passer à côté de la bidouille!

  7. Très sympa ce premier article ! Je tiens à préciser que les Olympus OMD sont en Micro 4/3 en tout cas un certain nombre de la gamme.

    Moi j’ai un objectif macro de chez Nikon, le 85 mm qui est top également ! 🙂

    Pour ceux qui ne veulent pas trop débourser, le Helios est une très bonne idée je ne connaissais pas du tout.

    Vivement la suite !

    1. Merci pour la précision 🙂 Je ne connais pas vraiment les Olympus, je ne voulais pas faire de la pub pour une seule marque 🙂
      Le Helios, je le recommande dès que je peux, c’est vraiment un super rapport qualité/prix!

  8. Oui et bien moi, j’ai un Canon EF 100mm f/2.8L Macro IS USM et c’est pas pour autant que je fais d’aussi jolies photos. Comme quoi … C’est une discipline, il faut s’y astreindre pour progresser dans ce domaine, je devrais essayer d’y passer un peu plus de temps, peut-être qu’en persévérant 🙂

    1. Merci pour ton retour. Comme pour tous les domaines de la photo, je pense que c’est en pratiquant qu’on exerce son regard et qu’on finit par obtenir de bons résultats!

  9. Ce n’est pas moi qui te contredirai concernant le Helios 44-2 ! très sympa ce partage de ta pratique macro , sans compter que je suis super fan des résultats , que j’admire régulièrement sur Flickr :)))

    1. Merci pour ton retour! Bientôt l’épisode 2 même si je galère un peu plus 🙂 Admiration partagée en tout cas! A bientôt!

Répondre à dany Annuler la réponse.