A la recherche de la photo idéale

Depuis que j’ai découvert le fritillaires voici 3 ans, je suis à la recherche de « ma » photo idéale de cette fleur si délicate.

1
1 – ma première photo presque réussie, le cadrage est un peu bof

Pas de suspense, je n’ai pas encore réussi à la faire, mais c’est l’occasion pour moi de partager avec vous ma notion de la photo idéale, et mes démarches pour essayer de m’en approcher!

Si vous cherchez sur le net, vous aurez droit à plein de règles de composition, de conseil sur l’exposition…mais dans mon cas, ce que je recherche pour ma photo idéale, c’est:

  • Un sujet (s’il est beau c’est mieux!)
  • Dans un bel environnement (avant et arrière plan)
  • Avec une belle lumière

Le reste, c’est surtout du travail technique pour réussir à capturer cet instant comme on le souhaite…et mine de rien, c’est assez compliqué de réunir ces trois aspects! Quelques exemples avec des photos de cette année:

Sujet: OK, Environnement: OK, Lumière: Bof

2
2

Sur celle-ci, je suis très content du rendu de la fritillaire. J’aime bien aussi la façon dont elle s’intègre dans le cadre et la façon qu’a l’herbe d’apparaître en remontant sur l’arrière plan. Celui-ci me convient aussi, grâce aux arbres présents derrière la fleur qui donnent ce joli effet. Par contre, la lumière est assez fade, rien de bien magique là dedans…

Sujet: Bof, Environnement: Bof, Lumière OK

3
3

Sur celle-ci, je suis assez content du rendu de la lumière grâce au Hélios et à tous ces petits points de bokeh (un peu tournant grâce à l’objectif). Par contre, pour avoir ces points derrière la fleur, j’ai dû me mettre un peu au dessus du niveau de la fleur et donc des herbes au premier plan.

Ca ne m’a pas permis de bien isoler le sujet grâce aux éléments présents entre l’objectif et la fleur. Du coup je trouve qu’il y’a trop de présences autres sur l’image, trop de brins d’herbes nets. En plus, la fleur est jolie, mais pas assez haute pour moi, on ne distingue pas suffisamment sa silhouette. Je préfère shooter la fleur de côté ou voir son pistil quand je la prend de face.

Sujet: OK, Environnement: Moyen, Lumière: OK

4
4

On y est presque! Le sujet a une belle ligne, la lumière est très belle, et le premier plan est sympa avec toutes ces goutelettes! Par contre, c’est l’arrrière plan, derrière la fleur qui est trop uniforme et sombre…Les arbres qui sont derrières sont trop éloignés et créent ainsi cette masse qui se distingue trop du bas de l’image et la coupe ainsi en deux…j’avais un peu le même défaut sur la photo 1 de l’article.

En me décalant vers une autre fleur, j’ai pû avoir un fond sympa grâce à la présence d’un petit chêne. Malheureusement, la fleur n’est pas très jolie (en plus je l’ai mal cadrée, et elle était trop caché par le premier plan d’où ce manque de contraste que je n’ai pas vraiment réussi à récupérer, mais bon…) et il me manque ce joli bokeh au premier plan…j’attends un peu de voir si un joli sujet pousse dans ce coin d’une manière qui m’irait mieux, en tout cas, c’est une option que je retiens.

fritillaires00004
6

Pour récapituler ma démarche, maintenant que j’ai exposé ce que je voulais…il me faut:

  1. Me lever tôt un matin ensoleillé
  2. Commencer par repérer les fleurs qui présenteront un joli profil quand je me met 3/4 face au soleil (c’est ce qui me permet d’avoir ce joli résultat sur les gouttes de rosée)…photographier une fleur tournée de l’autre côté, ce n’est jamais top
  3. Essayer de trouver un de ces sujets à un endroit où le fond est sympa (des arbres ou buissons assez proches pour que ça ne fasse pas une masse uniformément sombre)
  4. Si possible pouvoir placer des herbes avec de la rosée entre l’appareil et la fleur

Pour le point n°2, j’arrive toujours à trouver au moins une ou deux fleurs qui sont tournées correctement.

Pour le point n°4, c’est aussi souvent le cas lors des froides matinées de Mars

Concernant le point n°3, c’est déjà plus dur! Il n’ya qu’un seul endroit qui conviendrait sur la prairie où je vais, mais les rayons du soleil sont déjà assez dur quand le solel est suffisamment haut pour éclairer cette partie…il va falloir que je prospecte aux alentours pour trouver de nouveaux coins à Fritillaires si je veux y arriver!

Quant au point n°1, je pense que c’est lui qui va me mettre dedans cette année encore 🙂météo

C’est pas grave, ça permet d’avoir un challenge pour les prochaines fois! Et si on n’a pas la photo idéale, rien n’empêche de chercher d’autres types de photos!

7
7

Et vous, c’est quoi votre photo idéale??

23 Replies to “A la recherche de la photo idéale”

  1. Ma photo idéale sera sûrement celle que je chercherai toujours à faire. Ou plutôt disons que, même si je suis très satisfait d’une photo, j’espère pouvoir toujours faire mieux un jour prochain. Mon idéal est donc assez éphémère.
    Cela dit, on voit que la quête du photographe est complexe et qu’il ne suffit pas d’appuyer-sur-le-bouton-parce-que-les-appareils-de-maintenant-permettent-tout, comme on a pu le dire d’une de mes photos un jour… Le fait de prendre du recul comme tu le fais permet également de tendre vers cet idéal, de toujours vouloir faire mieux. Et de ce que je vois plus haut, j’ai l’impression que tu n’en as pas loin ! 😉

    1. Je suis d’accord avec toi, c’est bien de toujours vouloir s’améliorer. Par contre, j’aime bien aussi savoir vers où je vais et ce que je cherche, ce qui n’était pas forcément le cas avant…je faisais des photos qui me plaisait moyen, mais sans savoir ce qui ne m’allait pas et ce qu’il fallait améliorer.
      C’est plutôt dans ce sens que je parle de ma photo idéale

  2. J’adore cet article!! La 4 est magnifique! je comprends ta frustration pour le temps :/ Je me disais: pourquoi ne pas transporter un petit buisson ou quelque chose pour faire ton fond? C’est de la triche mais bon !! hihihi a bientôt

    1. Merci beaucoup Marie! Le temps est ma seule frustration, pour le reste, je compose avec…
      Le petit buisson portable est une bonne idée 🙂 Il faudrait la breveter!

  3. J’ai adoré ton article, merci !
    Ma photo idéale, en gros c’est la même que toi, je rêve de faire une photo d’une fritillaire ( un très beau sujet) avec des gouttes de rosée donc dans un style féerique, avec des couleurs chaudes et douces, un peu comme ta photo n°4 mais comme tu l’as dit le fond est trop sombre. La météo n’est vraiment pas avec nous, et j’ai dû mal à me lever tôt mais un jour je réunirai tous ces ingrédients pour y arriver 😉

    1. Merci beaucoup Lydie!
      Peut être c’est mieux de ne pas encore avoir fait cette photo idéale, c’est elle qui nous pousse à nous lever finalement, non?

  4. Un bel article. Je ne sais pas trop encore à quoi ressemblerait ma photo idéal, elle se rapprocherai sûrement de l’image 4, pleine de douceur et de féerie. Je cherche encore. En tout cas cela restera une capture à l’aube par une lumière rasante.
    j’aime beaucoup la ronde de halo autour du sujet.

    1. Merci Pascal! Ca prend du temps de savoir quelle sera notr photo idéale! Par contre, je pense que c’est en ayant l’image en tête qu’on est le plus à même de réunir les ingrédients pour la réaliser!

  5. Mon verdict: la première, selon tes critères, si elle avait été un peu décentrée ce fut la photo idéale! À tes trois critères pour définir une photo idéale j’ajouterais le « WOW! effect » pour moi une photo doit faire émerger une émotion, c’est pourquoi il n’y a pas de photos idéales mais DES photos idéales, chaque fois qu’elle touche le coeur, qu’elle vient réveiller chez moi ce sentiment « maudit que la vie est belle! » la photo est idéale. Dans les faits, la photo idéale est toujours la suivante…bonne journée

    1. Merci Robert!
      Effectivement, je regrette le cadrage de la première, mais il est trop tard pour retourner faire l’image avec la même lumière, le même sujet, etc…
      Pour le Wow effet, je vois ce que tu veux dire. Pour moi la conjugaison des critères que je liste va amener à ce Wow effect 🙂

  6. La photo idéale reste à faire… J’aime bien la première ce sera ma photo idéale du jour…

  7. Vaste question, très aléatoire d’une personne à une autre, et puis c’est très changeant, mais c’est très bien de se poser la question, de définir ce que l’on aime, ce que l »on veut voir apparaître ou non sur la photo !
    Même si tu n’en es pas tout à fait satisfait, j’adore beaucoup la 4 !

    1. Merci! Effectivement, le tout est de savoir ce qu’on veut. Pour ça, il faut observer le travail des autres et quand on voit une photo qui nous plait, se poser la question « pourquoi »…

  8. excellente reflexion sur le sujet! la photo idéale est toujours pour moi la prochaine que je vais faire … C’est une course sans fin mais tellement excitante! Quel plaisir lorsque l’on appuie sur le déclencheur et que l’on a une belle photo dans le boitier… 🙂

    1. C’est sûr, avec la pratique, on arrive à savoir en appuyant su le déclencheur si on s’en approche ou pas, et c’est vraiment un super moment quan ça arrive!

  9. Super, cet article (et tous les autres d’ailleurs, que j’ai pris le temps de visionner), tes photos sont toujours aussi rayonnantes. J’aime ton analyse derrière chaque prise de vue, c’est là que l’on réalise que nous sommes à la merci (si je puis dire) de la météo et des sujets que tu peux trouver dans la nature. Pas toujours évident. Quant à moi, je trouve que tu as une très belle qualité d’image, netteté, sujet et lumière, tout y est. La photo parfaite (si elle ne l’est pas encore à tes yeux) le sera très prochainement, ça saute aux yeux! 😉

    1. Merci beaucoup Anne!
      C’est sûr que les principales difficultés de la macro sont liées à la nature, mais c’est aussi ce qui en fait le charme, c’est un type de photo très organique!

Un petit mot ? Ça fait toujours plaisir !