Sortie animalière: deuxième édition

Soyons tout de suite clairs, je publie cet article pour partager une expérience, pas des photos 🙂 Celles ci ne sont pas encore à un niveau que je jugerais convenable, encore une fois j’espère aider les débutants qui voudraient se lancer comme moi et peut être recueillir quelques conseils 🙂

Donc Dimanche, retour sur le lieu de mes premières aventures…J’ai beau arriver plus tard que la dernière fois, il fait encore noir, et la brume qui nimbe les arbres nus en cet hiver confère à l’ensemble une ambiance que j’aime beaucoup!biche200001

Le petit jour se lève sur les différents étangs du parc et j’en profite pour avancer vers le lieu de ma première rencontre avec les chevreuilsbiche200002

Mais au détour d’un chemin, j’aperçois la silhouette d’un jeune brocard au loin, en bord de Garonne. Je m’avance lentement, prend quelques photos qui m’ont l’air pas trop mal sur l’écran LCD de l’appareil….grosse erreur! Elles sont bien trop sombres!!! L’effet silhouette était voulu, mais j’ai dû réhausser la luminosité pour le résultat ci dessous…au détriment de la qualité!biche200003

Même si techniquement je ne suis pas content, ça se rapproche du genre de photos que je voudrais faire. Je décide de m’approcher un peu pour trouver un meilleur angle qui me permettra d’avoir également la silhouette des pattes…ça semble jouable, mais les 2 chevreuils (et oui ils étaient à 2 en fait) partent tranquillement hors de vue…biche200004

Je n’étais pas passé par là la dernière fois et je décide de continuer derrière eux au cas où j’aurais de nouveau un visu. Arrivé à l’endroit où je les ai vu disparaître, je tourne pour me retrouver nez à nez avec les deux bêtes à à peine 10m…bien sur elles m’ont vu mais ne font pas signe de partir…je tente de monter mon appareil à mon oeil ce qui les fait détaler…je n’ai plus qu’à regarder leur course gracieuse à travers bois…mais quel moment!!!biche200007

Je continue en bord de Garonne, profite des ambiances de brumebiche200005

Je dérange par inadvertance une famille de ragondins qui ne laissent qu’une pince d’écrevisse sur la berge avant de plonger dans la Garonne. Arrivé au bord d’un petit étang, l’atmosphère est vraiment superbe. Je décide de tenter un affût…en fait je me cache dans un fourré et patiente…mais il pleut et je ne tient qu’une petite demi heure, sans rien voir 🙂biche200008

Un peu plus loin, nouvelle rencontre avec un brocard, très proche cette fois, mais le cadre n’est pas tip top pour la prise de vue…je suis en contre plongée, et je pense qu’essayer de descendre un peu aura pour conséquence de le déranger…je prends juste une photo avant de filer.biche200006

Depuis le début de ma sortie, je « chasse » le héron ou l’aigrette, mais y’a pas à dire ça ne marche pas 🙂 Sauf qu’en débouchant sur un chemin avec un étang de chaque côté, je suis super concentré sur l’étang de gauche quand j’entends un grand bruissement d’ailes et me retourne à temps pour voir un héron décoller lourdement à à peine 5m de moi! Je ne sais pas qui a été le plus surpris de lui ou de moi 🙂 Au final, comme pour le chevreuil, j’ai pu prendre une photo de héron correspondant à l’ambiance que je souhaite trouver, mais très très limite techniquement…je l’ai fait fuir en essayant de m’approcher plus prêt.biche200010

Oui oui, il est là 🙂biche200012

Au bilan de cette sortie, du + et du -:

Les moins:

  • J’ai ressenti la limite de mon matos: objectif trop mou à pleine ouverture, longueur focale un peu juste parfois, manque de luminosité
  • Ma première tentative d’affût aura été un échec (je n’ai pas eu la patience et je n’ai aucune idée de la pertinence de mon choix pour l’emplacement)
  • J’ai encore un peu de mal à évaluer les distances de sécurité des animaux…les hérons ont parfois décollé alors que je m’étais dit mentalement que dans 1-2 mètres, je m’arrêterait…presque, mais ça change tout!

Les plus:

  • J’ai trouvé les coulées d’animaux dans la forêt, maintenant je pense savoir à quoi ça ressemble
  • J’ai vu des chevreuils et pas mal d’oiseaux 🙂
  • Le fait de connaitre les lieux par rapport à la première fois m’aura permis de m’approcher plus doucement des étangs et de prendre ces photos de hérons que j’aurais certainement fait fuir avant la fois précédente
  • Pour les chevreuils, je pense que mon approche était bonne, à part quand je leur suis « tombé » dessus sans le vouloir, je ne les ai pas fait fuir
  • Au niveau du type de photos, j’ai plus fait ce que j’aimais, à savoir rechercher une ambiance plutôt qu’un résultat naturaliste

Allez pour finir, j’ai trouvé un « sèche-cormorans »…bonne fin de semaine!biche200009

30 Replies to “Sortie animalière: deuxième édition”

    1. Merci 🙂 Dois je dire que la lumière est celle d’un lampadaire 🙂 Je n’avais pas précisé précisemment pour que ça semble être un lever de soleil!

  1. Bonsoir, j’aime beaucoup cet article et ta façon d’appréhender la nature, je partage tes goûts +++ pour les 4 premières photos.
    Merci et à très bientôt pour d’autres aventures

    1. Merci à toi! Content d’avoir de bons retours sur cette discipline que je ne connais que très peu…

  2. Tu as la bonne démarche, c’est par les échecs et les erreurs que l’on progresse. Le plus difficile, pour moi, est de garder mon sang froid à l’instant T et de rester lucide
    J’aime bien ton humour sur l’étendoir
    Bonne soirée
    Dany

    1. J’ai également du mal à garder mon sang froid, je pense plus à avoir la bête dans le cadre qu’à composer une photo…mais comme tu dis, c’est en regardant ses erreurs qu’on voit comment faire par la suite!

  3. Je trouve ton récit très agréable et plein de sincérité. J’aime bien ces expériences de débutants qui ne le sont plus car tu commences à mieux appréhender les choses que la première fois. C’est pas facile la photo animalière, il faut trouver le bon endroit, les bons réglages, la bonne attitude. C’est beaucoup de paramètres à prendre en compte, plus que sur des sorties plus classiques. J’aime bien te lire. Bonne semaine.

    1. Merci! J’écris ces articles le plus sincèrement possible histoire de ne pas cacher les possibles frustrations liées à ce genre photo. Et puis quand on attend, on a le temps de penser à ce qu’on va raconter 🙂

  4. C’est vraiment très sympa et généreux de partager ton expérience. Je voulais te dire également que j’aime beaucoup l’ambiance de tes photos embrumées 😉

  5. C’est un article que j’aurais pu écrire :-)))
    Pour les chevreuils, as-tu fais attention au sens du vent ? A bon vent (donc de face) j’ai déjà pu m’approcher à moins de 10m en rampant ! En tout cas, comme je l’ai déjà dit, le spot a l’air génial : encore 2-3 sorties à tâtons et tu obtiendras les clichés que tu veux !! Aucun doute là-dessus !!

    1. Merci, ça fait plaisir de ne pas se sentir seul dans ce cas là 🙂
      Pour le sens du vent, il était quasi nul ce jour là…en plus, une fois que j’ai vu les chevreuils, si je ne suis pas à bon vent, c’est chaud de faire un grand tour pour se placer de l’autre côté, non?
      Pour le spot, c’est sûr que comme ce n’es pas chassé, j’ai l’impression qu’il y’a de quoi faire.
      Merci pour tes encouragements.

  6. J’aime beaucoup ton article car je me retrouve totalement dans cette expérience ! Tu ramènes des photos, tu fais de belles rencontres c’est donc positif
    J’aime bien tes photos d’ambiance en tout cas ! Pour les chevreuils, sache aussi que lorsqu’ils t’ont capté mais ne sont pas sûr, ils font semblant de manger pour te faire croire qu’ils baissent la garde…ils sont rusés ces chevreuil

    Bonne continuation !

    1. Merci Julien, j’en retire beaucoup de positif effectivement. Je ne suis pas satisfait de mes photos, mais c’est vraiment un aspect secondaire de la sortie pour l’instant!
      Merci pour l’info sur les chevreuils…ils sont filous ces bestiaux 🙂

  7. La photographie animalière est une discipline où patience et persévérance sont les maîtres mots, on le ressent à tes mots, et tes photos. Merci pour ce beau compte-rendu 😉

  8. Tu as réussi à sortir de jolies photos de tout de même. Le sèche-cormorans, j’ai bien aimé ! C’est bien que tu fasses les points négatifs et positifs, ça permet de voir ta progression rétrospectivement, de mieux comprendre ce qui n’a pas été, etc …

    J’aime beaucoup les silhouettes, les ambiances brumeuses et la toute dernière photo, très contrastée avec le héron !

    1. Merci Anne, c’est tout à fait l’idée…je pense que ces articles vont m’être plus utiles à moi même qu’aux lecteurs 🙂

  9. Oui, le confluent, là où j’ai croisé des sangliers…
    J’aime beaucoup les ambiances de brume, les silhouettes bleues et les arbres. Je sens presque le froid et l’humidité sur l’image d’en-tête!

    1. C’est ça 🙂 Je n’en ai pas vu des sangliers sur cette deuxième sortie 🙂
      Merci pour ton retour

  10. Ah la photo animalière ça se mérite;-) J’apprécie beaucoup cette série « comme si on y était ». Je ne sais pas si j’aurais la patience de faire des affûts. Dans la fraîcheur du petit matin en hiver, ce ne doit pas être super confortable…. Je vois bien les ambiances que tu recherches, allez courage, je suis sûre que tu vas y arriver. Ta première photo de brocard en silhouette est déjà pas mal du tout.

  11. Sympa ce retour d’expérience ! J’aime particulièrement la première photo de chevreuil. Même si il y a un peu de grain on a vraiment l’ambiance du petit matin !

Répondre à Philippe Bullot Annuler la réponse.