Sortie animalière: ma première sortie bredouille

Parce que je me dois d’être honnête avec vous et parce que ça devait bien finir par arriver, j’ai vécu ma première sortie animalière sans rien voir Dimanche dernier. Alors pourquoi un article me direz vous?? Et bien parce qu’on peut en tirer des choses de ces sorties!

J’ai bien vu quelques hérons, mais toujours en train de voler..je crois même avoir entendu des sangliers, mais rien en visu!

1
1 – Empreinte de sanglier

J’y vois plusieurs raisons…la première, je suis arrivé un peu plus tard sur place…alors même si la nuit était encore là, je n’étais pas suffisamment loin des allées principales à l’heure où j’avais pris mes premières photos de chevreuil la dernière fois

2
2

Ensuite, j’ai voulu découvrir l’autre côté du parc…résultat, je me suis baladé une bonne heure sans rien voir…Du coup, quand je suis revenu à ma zone première, je pense qu’il était déjà trop tard…

3
3

Par contre, niveau paysages, le bord de Garonne est très beau de ce côté, et j’imagine déjà ça avec un peu de brume et des aigrettes 🙂

animalier00002
4

Pas mal de traces…de chevreuils pour la 5, mais pour la 6, si quelqu’un reconnait…je veux bien savoir!

5
5
6
6

Le vent qui soufflait assez fort peut également expliquer que je n’aie rien vu..je sais qu’il faut  se placer avec le vent de face, mais si les animaux sont dans mon dos, ils me sentent et après quand je me tourne, ils ne sont plus là 🙂

Et finalement, dernière raison, les coups de fusils de l’autre côté de la route…dans le parc, la chasse est interdite, mais la proximité des coups de feu ne devaient pas rendre les animaux trop sereins…

Malgré tout, il faut savoir tirer le positif de ces sorties. J’ai pu découvrir de jolis coins et imaginer de futurs affûts (pour quand j’arriverais à me lever plus tôt :)). Par exemple, lors des 3 sorties que j’ai faites, j’ai dérangé un héron à cet endroit:

animalier00003
7

Alors quand en plus j’y ai vu des traces de chevreuil, je me suis dit que ce serait un bon endroit pour s’installer un peu…je vous dirais ça quand j’aurais acheté un filet de camouflage 🙂

animalier00009

8

En bilan de cette sortie:

Le négatif:

  • Ne pas faire ses repérages lors d’une séance…c’est mieux de se promener un après midi tranquillement pour gagner du temps quand on se lève tôt
  • Si on ne sait pas se positionner par rapport au vent (comme moi), préférer avancer avec le vent de face, ou choisir les journées sans vent 🙂
  • Ne comptez pas trop voir des animaux si une partie de chasse a lieu dans les environs…par contre, je ne sais pas si on peut savoir où et quand elles ont lieu…

Le Positif:

  • Que c’est agréable de se balader dans la nature endormie alors que le soleil se lève!
  • Ce parc du confluent est vraiment beau! Beaucoup plus que je ne l’imaginais avant de m’y promener!
  • J’ai vu pas mal de traces, et même si je n’ai pas vu d’animaux, j’ai la sensation que je prépare les futures rencontres…
  • En apportant un objectif macro, on trouve toujours à s’amuser (encore les perce neige :)…mais j’ai attendu un peu trop longtemps avant de changer d’objectif et la lumière est moins sympa qu’elle n’aurait pu l’être)

    animalier00010
    9

En bonus, une photo prise lors d’une autre sortie.

J’ai bien isolé l’aigrette avec l’avant plan comme je le souhaitais, par contre on atteint les imites de l’objectif en termes de qualité…(grosses aberrations chromatiques, rendu un peu mou, etc…)

10
10

 

9 Replies to “Sortie animalière: ma première sortie bredouille”

  1. La balade est quand même très enrichissante et agréable. La photographie animalière demande beaucoup de temps et d’approche , de connaissance du terrain, et beaucoup de patience.
    merci de nous faire profiter de tes expériences.
    Les photos sont très belles.
    Merci

  2. Salut Donlope ! On ne peut pas revenir avec des photos d’animaux à chaque fois, c’est le jeu ma pauvre Lucette ! :p
    J’adore la 3 et la 4, elles sont très belles.

    Etre face au vent, ça je l’avais lu, encore faut-il y penser une fois que l’on est sur le terrain. Pour les parties de chasse, je ne sais pas du tout comment on peut le savoir, à part connaître les périodes de chasse, après comme ce sont pour la plupart des particuliers, difficile de prévoir leurs allers et venues.

    1. Merci pour ton retour, j’avais bien conscience de la difficulté de la chose avant de me lancer….du coup, c’est moins décourageant quand ça arrive!

  3. La photo animalière a des exigences fortes, pas toujours faciles d’y répondre. Mais comme tu le dis, ces sorties sont également un apprentissage qui te sera fort utile par la suite 😉
    La dernière es très originale avec cette fenêtre ouverture sur l’aigrette. Très jolie même si en effet on peut regretter un manque de piqué.
    Vivement tes prochaines sorties !

    1. C’est clair, une sortie nature, c’est toujours sympa et c’est sur le terain qu’on apprend le mieux!
      Pour l’aigrette, c’est sûr que mon objectif n’est pas tip top…on verra par la suite 🙂

  4. Je me dis la même chose quand je rentre bredouille : ce n’était pas du temps perdu, mais l’occasion de faire une belle balade… N’oublie pas de prendre un petit tabouret pliant (de camping ou de pêche par ex.) si tu comptes affûter des heures 😉

    1. C’est en partie pour ça que je ne suis pas encore retourné sur le terrain…un tabouret, et un filet de camouflage!

Répondre à Cédric Annuler la réponse.